Un regard amusé sur l'actualité

La saveur unique du poisson-perroquet
25 juin, 2015, 15 h 54 min
Classé dans : Non classé

Vous êtes à la recherche de nouveaux aliments pour varier vos assiettes ? Ne cherchez plus, j’ai le poisson qu’il vous faut : le poisson-perroquet. J’ai découvert cet étonnant animal lors d’un cours de cuisine le mois dernier, et il est tout simplement parfait pour la cuisine : non seulement son rendu visuel est ravissant une fois dans l’assiette, mais sa chair, blanche et molle, exhale aussi un arôme herbacé subtil. Ce poisson semble avoir été fait pour être cuisiné ! Le poisson-perroquet est en effet l’un des plus jolis poissons de mer. Il est ainsi nommé en raison de sa tête en forme de bec et de ses couleurs vives. Il faut l’écailler avant de le vider et de le faire cuire. Sans ses écailles, il perd son aspect luisant, mais garde sa saveur unique. II est conseillé de faire griller les filets afin qu’ils soient bien saisis et assaisonnés. Les poissons-perroquets sont considérés comme des mets de choix dans les Caraïbes où ils sont servis frits, grillés ou nappés d’une délicieuse sauce au curry et à la noix de coco. Le petit poisson-perroquet bleu du Sri Lanka possède une chair blanche très délicate et passe généralement pour être le plus savoureux des poissons. Mais parce qu’il faut bien qu’il y ait un mais, l’animateur du cours de cuisine nous a appris qu’il est préférable de ne le goûter qu’une fois dans sa vie. Et ce, bien qu’il soit exquis (curieux choix de la part du chef, d’ailleurs : apprendre à cuisiner un poisson qu’on n’est pas censé recuisiner chez soi). En effet, ce poisson se nourrit d’algues qui constituent une menace pour les récifs coralliens. Certains scientifiques pensent donc qu’il faut purement et simplement le rayer des menus afin de le sauvegarder. Si vous souhaitez avoir une idée de son goût tout en respectant les récifs, vous pouvez vous rabattre sur l’un de ses cousins, comme le labre, sur un barramundi d’élevage ou du mulet. Eh oui, dans une planète où l’on est si nombreux, la moindre mode alimentaire peut mettre en péril tout un écosystème. Cela dit, rien ne vous empêche d’y goûter. Tant que vous n’en parlez pas tout autour de vous et donnez envie aux autres d’essayer, il n’y a pas de mal. Oups. Je vous laisse le lien vers le site qui propose ce cours de cuisine : http://www.tematis.com/fr/103-cours-cuisine

11383306_1626554980916655_1244849173_n

Commentaires fermés





h e r |
Life-is-maybe-unfair |
Renardvoyageur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sharpay10
| Moidu38120
| Chezlora