Un regard amusé sur l'actualité

En parapente
1 mars, 2016, 15 h 50 min
Classé dans : Non classé

Généralement, « dépasser mes limites », ça se résume à ne pas fumer clope sur clope devant mon ordinateur. Et puis, parfois, je suis pris d’une envie soudaine, un peu comme les femmes enceintes, et je veux vraiment repousser mes limites. Dans ces moments-là, je cherche le plus souvent une activité originale et riche en adrénaline. C’est comme ça qu’avant-hier, j’ai enfin pratiqué mon baptême en parapente. Je l’ai fait à la dune du Pyla, et c’était tout simplement inoubliable. Il s’agissait d’un vol en biplace, vu que je n’avais encore jamais volé auparavant. Curieusement, le plus difficile, ça a été le fait d’attendre et non de voler. Parce que lorsqu’on attend, on commence à penser à tout ce qui pourrait mal tourner. Pendant ce temps, mon accompagnateur observait la manche à vent, dans l’attente du bon moment. Brusquement, il a estimé que le vent était assez fort, a gonflé la voile et a lancé le signal du départ. Et hop, on a couru sur la pente. Le décollage s’est fait tout en douceur. Mes pieds n’ont soudain plus senti le sol, et avant que je n’aie vraiment réalisé, on était à cinq mètres de hauteur ! Adieu, veaux, vaches, cochons, appréhensions ! Au moment où mes pieds n’ont plus senti la terre, une sensation de tranquillité s’est emparée de moi. Nous nous sommes élevés dans les airs aussi doucement qu’une plume. C’était magique, j’avais un peu l’impression d’être un oiseau. Le vol n’a duré qu’un petit quart d’heure et était bien trop court à mon goût, mais il était en tout cas incroyable. Le fait de n’avoir sous les pieds que le vide est assez fascinant, et la terre est absolument sublime vue de là-haut. Si vous en avez un jour la possiblité, faites-le sans hésiter ! Et qu’importe si vous avez le vertige. Car, comme je l’ai appris là-haut, il faut toucher le sol pour avoir le vertige ! Il n’y a donc aucun vertige quand on est accroché à une voile de parapente. Rien que du bien-être. En revanche, si vous vous vous lancez, n’oubliez pas de mettre vos bottes parce que ça caille ! L’altitude va en effet de pair avec la fraîcheur… Et pour peu qu’il n’y ait pas de soleil pour vous réchauffer, on est vite frigorifié, une fois là-haut ! Je vous recommande en tout cas le club où je suis allé. Les parapentistes qui s’occupent de ce vol en parapente à Pyla sont très chaleureux ! Retrouvez tous les détails sur http://www.tematis.com/bapteme-parapente-dune-pyla.html

12747558_979924788720573_1834235122_n

Commentaires fermés





h e r |
Life-is-maybe-unfair |
Renardvoyageur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sharpay10
| Moidu38120
| Chezlora